Pour en savoir plus : pemphigoïde bulleux

Le diagnostic se pose par la démonstration d’anticorps antimembrane basale, soit par immunofluorescence directe sur une biopsie de peau, soit par immunofluorescence indirecte dans le sang. Adresser le patient au spécialiste.


Il s’agit d’une affection qui justifie un traitement agressif avec prednisone, chlorambucil et azathioprine lorsque les lésions cutanées sont présentes. Certains auteurs pensent qu’un traitement précoce au stade subclinique pourrait être utile. De toute façon, un diagnostic positif permet en tout cas d’arrêter les investigations.