Pas d’impact du traitement sur l’évolution vers une infection haute