Hémostase la protéine C : un nouveau traitement pour les sepsis et les méningococcémies sévères

En mars 2001, une étude multicentrique, randomisée, en double aveugle contre un placebo, a montré un effet spectaculaire de l’administration de la protéine C activée recombinante en cas de sepsis sévère. Des études cliniques antérieures avaient montré, en cas de méningococcémies associées à un purpura fulminans, l’effet bénéfique potentiel d’une autre forme de protéine C dérivée du plasma. Ces études cependant n’étaient pas randomisées. Ces différents travaux soulèvent beaucoup d’espoir et soulignent le lien qui existe entre la coagulation et l’inflammation. Cet article se propose de faire une mise au point de ce qui semble être une avance thérapeutique majeure dans des cas sévères de sepsis et de méningococcémies.

Lire la suite

Substitution hormonale et thromboses : leçons de ces cinq dernières années

L’hormonothérapie de substitution a démontré un bénéfice indiscutable dans le traitement des symptômes climatériques de la ménopause et la prévention de l’ostéoporose. Jusqu’en 1996, il semblait que le risque de thrombose veineuse associé à la substitution hormonale était insignifiant. De plus, on pensait jusqu’en 1998 que la substitution hormonale avait un effet protecteur sur la maladie artérielle. Ces notions étaient basées sur certains arguments biologiques et données expérimentales ainsi que sur de nombreuses études épidémiologiques. De nouvelles études, dont certaines randomisées, ont infirmé ces notions. En 2002, il est maintenant bien établi que : a) les femmes qui prennent une substitution hormonale ont un risque trois fois supérieur de développer une maladie thromboembolique veineuse que celles qui n’en prennent pas et b) que la substitution hormonale ne protège pas les femmes d’une récidive de maladies artérielles (maladies coronaires et cérébrovasculaires en particulier). Lors de l’évaluation du coût-bénéfice d’une hormonothérapie de substitution, il est donc important de prendre en considération ces nouvelles données, en tenant compte du fait que le risque de maladies thromboemboliques augmente avec l’âge.

Lire la suite

Résistance à l’aspirine: état des lieux

L’aspirine est le traitement de première intention pour inhiber la fonction plaquettaire dans les maladies cardiovasculaires. Plusieurs études montrent cependant que l’effet de ce médicament est variable dans la population et que les patients définis comme résistants à l’aspirine sont plus à risque de développer des complications thrombotiques cardiovasculaires. La résistance à l’aspirine pourrait donc avoir des conséquences sur la prise en charge des patients dans un futur proche. Une définition claire sur la base de tests biologiques standardisés est cependant nécessaire afin de pouvoir identifier les patients pouvant bénéficier d’une alternative de traitement.

Lire la suite

Le produit a bien été ajouté au panier ! Vous pouvez continuer votre visite ou accéder au panier pour finaliser votre commande.

Voir le Panier

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre adresse email ci-dessous pour recevoir un lien de réinitialisation de mot de passe

Un e-mail a été envoyé à votre adresse email. Suivez les instructions fournies pour réinitialiser votre mot de passe

Aucun compte n'est associé à cette adresse e-mail.

Nouveau mot de passe

Vous pouvez créer votre nouveau mot de passe ici

Votre mot de passe a bien été modifié!

Cliquez ici pour vous connecter

Nous ne sommes pas en mesure de changer votre mot de passe.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé.

Paramétrer les cookies
  • Les cookies nécessaires activent la fonctionnalité principale. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.